dimanche 20 décembre 2009

une belle histoire

Hier, de retour de la region de papamga, Celine, la directrice de la fondation, m'informe de l'arrivee d'une lettre. Je suis étonné.
Il est vrai que je reçois de moins en moins de courrier mais beaucoup de courriel...nouvelle technologie oblige.

A la lecture de cette lettre, je reviens en 1995 à l'aeroport de Roissy. J'avais rencontré 3 dames philippines qui etaient confrontees à certaines difficultes. Je leur avais données 200FF ( c'etait en 1995 !)et voilà que je decouvre dans la lettre d'ailleurs tres gentille un cheque de 1500pesos.
En fait, je ne me souvenais plus du tout de cette rencontre.

J'ai telephoné à cette dame pour l'inviter à visiter la fondation, mais malheureusement elle est maintenant handicapée.

Tout vient à point à qui sait attendre!!!!

2 commentaires:

PAT a dit…

Voilà, le coeur n'as pas de notion de temps, il faut lui faire confiance et suivre son évolution. Un geste de bonté peu donner son écho pendant de longue année. Moi aussi je connais des Philippines à Paris qui n'ont pas une vie facile, mais elle savent pourquoi elles se donnent autant de mal et qu'a l'autre bout de la terre leur famille les aiment pour ce qu'elles font. Ce qu'elle ne comprenne pas c'est pourquoi la France ne les considères pas mieux, pourquoi toute ces tracasserie administrative. Elles ont aussi besoins d'aide souvent et pour ma part je fais de mon mieux pour éclaircir leurs incompréhensions de la vie quotidienne. Dominique tu sais les Philippines est aussi un vaste sujet en France.....
A bientôt

PAT a dit…

ah oui j'oubliais, j'ai un peu merdouiller dans la création de mon compte sur Blogger, donc il y en as 2 Pat et Phil, les 2 fonctionnes et je n'ai pas encore trouver comment en supprimer 1. Désolé pour ce petit problème. Bonne heu...... oui bonne soirée pour vous à cette heure. Phil/Pat