jeudi 17 septembre 2020

aurais je peur ?

dimanche dernier,  j'ai eu l'occasion de dejeuner avec  des familles sur le sujet de l'adoption..... evidemment ce fut une belle rencontre , interessante et joyeuse.
en sortant de cet apres midi ou nous avions discuté sans masque comme auparavant, je me suis pose la question aurais je  contamine ? aurais je ete contamine ? si oui  vais je contaminer mes parents ages ?

enfin, j'ai pleinement compris  le poids que faisait peser  cette pandemie sur notre vie de tous les jours. Desormais chaque rhume enfievre voire pas enfievre, chaque toux , chaque episode de gripette seront l'occasion de s'inquieter, de se tester, d'essayer de se rassurer.

Aujourd'hui, les  files d'attente sont longues   aux portes de laboratoires pour se faire tester. Les gens ont besoin de se rassurer  pour certains chaque semaine. On tremble et on craint pour soi et pour les autres...

Nous sommes rentres dans une periode d'incertitudes et de perils pas seulement dus au virus...

Restons attentifs et ayons confiance 

mercredi 16 septembre 2020

et l'ecole aux philippines

Aux philippines, les grilles des ecoles restent fermees... la cause...le  covid 19.. d'apres le president Duterte elles resteront fermees jusqu'à la decouverte d'un vaccin ?

Aujourd'hui  l'ecole  se fait par Internet..... Rowena une eleve du secondaire  me raconte que la professeur leur a envoye des cours  à decharger sur Internet...pour etudier et  à renvoyer... Pour faire le point, tous les 15 jours, la prof rassemble ses eleves via une application... sur les soixante eleves  onze simplement se sont connectes....

les autres vont se deconnecter de l'ecole... la fermeture des ecoles accentue les inegalités...et evidemment se sont les plus pauvres qui vont subir les consequences de cette crise inedite.

Cet acces à l'education est primordiale. Il faut que les enfants et les jeunes puissent revenir sur les bancs de l'ecole... surtout les filles qui risquent de se descolariser plus rapidement que les garçons car les familles n'ayant plus d'argent vont les faire travailler pour la survie.

L'autre difficulte reside que ces enfants et jeunes les plus pauvres restent confines dans des bidonvilles , sans possibilite de manger correctement, sans possibilité de sortir du bidonville et sans possibilité d'etudier. Que vont ils devenir ?


mercredi 9 septembre 2020

refexions

l'etat est notre serviteur et nous n'en avons pas à en etre les esclaves

Albert Einstein

Personne n'est plus detesté que celui qui dit la Vérité

Platon

le mensonge et la credibilité s'accouplent et engendrent l'opinion

Paul Valery

Celui qui controle la peur des gens devient le maitre de leurs ames

Machiavel

mardi 8 septembre 2020

les philippines

la situation aux philippines face au virus reste tres difficile  .... Cette pandemie  reste realtivement maitrisees 3500 morts... mais seulement le gouvernement semble  toujours rester dans l'idee d'un confinement plus ou moins dur suivant les periodes.

Actuellement la ville de bacolod est de noueau sous confinement total jusqu'à la fin du mois de septembre.

Un membre de chaque famille reçoit un pass de la police locale. Ce pass permet de sortir trois fois par semaine pour aller faire les courses... un autre pass peut etre fourni si la personne travaille.   

Masque obligatoire avec visiere...avec une forte presence militaire...cette presence militaire permet aussi de combattre dans les montagnes autour de bacolod des groupes paramilitaires... 

le probleme de la pauvrete devient de plus en plus important.. L'eglise philippine dit que 47% de la population  vivrait en dessous du seuil de pauvreté.

Nous ne sommes plus sur une question de santé publique mais de controle public

big pharma

Croire que l'industrie pharmaceutique lutte contre les maladies, c'est comme croire que les fabricants d'armes luttent pour la paix

Paulo Amaro

Je vous conseille d'aller voir l'emission d'Arte sur Big pharma ..ces cinq fameuses  grandes compagnies pharmaceutiques qui ont comme  but principal de faire des profits pour leurs actionnaires...

dimanche 6 septembre 2020

victor hugo

Tu  n'es plus là ou tu etais  mais tu es partout ou je suis

victor Hugo

jeudi 3 septembre 2020

soyons attentifs