vendredi 22 novembre 2013

typhon philippines

Notre troisieme etape nous a amenes, toujours au milieu de paysages desoles, dans le nord de la region de Capiz. Nous avons traversé la ville de Roxas, capitale de cette region qui est elle aussi tres abimee. Nous avons croisé des techniciens qui mettaient en place de nouvelles lignes electriques pour redonner un peu de vie.
Apres quelques peripeties, nous avons rencontré le maire de la ville du president Roxas ( ne pas confondre avec la ville de Roxas ) pour lui demander la permission de remettre 150 tentes et baches aux pecheurs des iles proches balayees par le typhon.
Ces pecheurs qui avaient été transferes dans un centre d'accueil la veille du supertyphon ont tous survecu mais ils ont tout perdu...maisons mais surtout leurs bateaux qui est leur outil de travail...et quel avenir sans travail. 
Le responsable du quartier m'a raconté que l'eau etait montée jusqu'à deux metres inondant toutes les maisons du quartier.
Les baches et les tentes furent les bienvenues pour une protection plus efficace contre le vent, la pluie et pour avoir un peu de " chez soi " 
Il faudra peut etre aller plus loin avec ces familles de pecheurs et les aider à retrouver leur outil de travail.