vendredi 6 janvier 2012

Jared et Jarel

Mon professeur de philosophie avait pour habitude de dire « Tout choix demande renoncement … ». Cette phrase prend tout son sens aujourd’hui.

Il y a quelques mois, une jeune femme est venue frapper à la porte de Virlanie. Enceinte, abandonnée et ne sachant où aller ; Virlanie était sa dernière chance.

Depuis ce jour, Shirley Delima vit dans la  maison Mother and Child. Agée de 19 ans, elle a donné naissance le 21 novembre dernier à deux jumeaux. Jared et Jarel sont nés un mois à l’avance. C’est lors d’une visite mensuelle à l’hôpital, seule visite de toute la grossesse, que le docteur a pris la décision de déclencher l’accouchement. Malgré un mois d’avance, les jumeaux étaient mal placés et attendre l’accouchement naturel était risqué.

Les bébés prématurés nécessitant des soins particuliers en terme d’assistance respiratoire, Virlanie a tenté de faire admettre les jumeaux en hôpital public. Une épidémie, pas de place, pas de matériel, après avoir sollicité 6 hôpitaux, c’est finalement dans un hôpital privé qu’ils ont été soignés. Shirley a été hospitalisée trois jours alors que les jumeaux ne sont sortis plus d’un mois plus tard. Alors qu’ils ne pesaient que 700 g à la naissance, Jared et Jarel pèsent chacun deux kg aujourd'hui.

Les temps sont difficiles mais Virlanie a fait le choix de la vie en accueillant Shirley et en sauvant ses jumeaux. Les soins médicaux ont coûté plus de 600 000 pesos (soit plus de 10600 €, ou 13000 USD).

Aujourd’hui, Virlanie a besoin de votre solidarité pour régler les soins et pour permettre aux enfants, comme Jared et Jarel, qui en ont le plus besoin de continuer à être soignés et ainsi, retrouver leur plus beau sourire.

C’est avec votre aide que Virlanie pourra continuer à choisir la vie et ne pas renoncer.

2 commentaires:

dauron valerie a dit…

Comme toujours Dominique tu as fait des miracles avec ton équipe . Nous pensons fort à vous et bienvenue dans notre monde qu'on espère meilleur à ces petits jumeaux.

Stef a dit…

Bravo et espérons que les coups de pouce seront encore nombreux pour ces deux pitchouns.