lundi 19 février 2018

immigration expatriation

Si un philippin part travailler à l'etranger par exemple en France, il est un immigré.
Si un français part travailler aux Philippines, il sera un expatrié.
les mots employes sont importants pour comprendre le statut de chacun.

Le golfe est vraiment un endroit tres sensible pour les philippines et philippins qui y vont travailler pour se sacrifier pour leur famille.
Souvent mis en prison pour des actes qu'ils n'ont pas commis ou pire les philippines sont souvent maltraitees, abusees voire tuees..

la goutte d'eau qui a fait deborder le vase au koweit est la decouverte du corps de joanna dans le congelateur d'un employeur. le corps s'y trouvait depuis plus d'un an !!!

Le president Duterte a demande le rapatriement des philippins du koweit...mais la pauvreté est presente aux philippines et aller vendre sa force de travail meme pour un salaire modique dans des conditions difficiles est le lot de plus de 10 millions de philippins.

 Les plus vulnerables sont ceux qui vivent dans les pays du Golfe. Les employeurs de ces pays ont souvent oublie que les philippins et autres immigres sont des etres humains.... 

le probleme se situe aussi aux Philippines car des agences de placement envoient des philippins dans ces pays sans controle parfois avec de faux papiers ce qui amene que les philippins dans ces pays sont fragilisés.

Chacun doit faire le menage devant sa porte pour que ces drames ne soient plus une realité presque quotidienne.

Aucun commentaire: